Les imposteurs, de John Grisham

📚 RĂ©sumĂ© :

À leur arrivĂ©e dans leur Ă©cole de droit, Mark, Todd et Zola voulaient changer le monde, le rendre meilleur. Mais aujourd’hui, alors Ă©tudiants en derniĂšre annĂ©e, les trois amis s’aperçoivent qu’ils ont Ă©tĂ© dupĂ©s. Ils ont contractĂ©s de lourds emprunts pour financer des Ă©tudes dans une Ă©cole qui n’est qu’une vulgaire usine Ă  fric, un Ă©tablissement de troisiĂšme zone dispensant un enseignement si mĂ©diocre qu’à la sortie, personne, ou presque, ne pourra rĂ©ussir l’examen du barreau, et encore moins trouver un travail dĂ©cent. Et quand ils dĂ©couvrent que leur Ă©cole, comme d’autres, appartient Ă  un financier de New York qui tire les ficelles dans l’ombre et a aussi dans son escarcelle une banque spĂ©cialisĂ©e dans les prĂȘts Ă©tudiants, les trois amis comprennent qu’ils ont Ă©tĂ© pris dans la « Grande arnaque des Ă©coles de droit ».

Mais il existe peut-ĂȘtre une Ă©chappatoire, un moyen de se libĂ©rer du joug de cette dette Ă©crasante, de rĂ©vĂ©ler les magouilles de cette banque, et mĂȘme de gagner quelques dollars au passage. Pour ce faire, toutefois, ils doivent quitter l’école. Bien sĂ»r, abandonner ses Ă©tudes si prĂšs de l’examen final est une folie. Pourtant, dans leur cas, cela pourrait ĂȘtre une preuve de sagesse


🖋 Mon avis :

J’avais dĂ©jĂ  lu Grisham, il y a bien longtemps, 25 ans peut-ĂȘtre, en commençant par La firme. Adolescente, j’avais trouvĂ© ce livre excellent et n’avais pas Ă©tĂ© Ă©tonnĂ©e de le voir adaptĂ©. Ici, on prend la mĂȘme recette et on recommence. Mais ça me plaĂźt moins… Alors attention, il y a de bons ingrĂ©dients et le rendu final n’est pas mauvais ! Je suis peut-ĂȘtre simplement moins rĂ©ceptive aujourd’hui.

Grisham nous emmĂšne avec lui au coeur du systĂšme universitaire amĂ©ricain et y dĂ©nonce l’envolĂ©e des frais de scolaritĂ©, les prĂȘts Ă©tudiants et leurs consĂ©quences dĂ©sastreuses. L’auteur dĂ©cide de prendre le sujet et de le tirer Ă  l’extrĂȘme. Ici, nous ne verrons pas la version Ă©dulcorĂ©e des campus, mais le stress de leurs Ă©tudiants et le risque que cela entraĂźne. EndettĂ©s Ă  hauteur de plusieurs dizaines voire centaines de milliers de dollars Ă  peine sortis du lycĂ©e, c’est le quotidien de ces Ă©tudiants des facs de seconde zone que nous suivons. Le sujet est vraiment intĂ©ressant et c’est ce qui m’a fait tenir.

J’ai moins accrochĂ© au style un peu facile et sans grande envergure. Et au reste de l’histoire. Je ne veux pas trop en dire donc je m’arrĂȘterai lĂ  mais tout m’a semblĂ© trop gros. Toutefois, je sais que ce roman trouvera son public. Et, comme pour beaucoup des autres titres de l’auteur, je pense qu’il sera adaptĂ© sur grand Ă©cran et que dans quelques annĂ©es, on le retrouvera un dimanche soir Ă  la tĂ©lĂ©. En bref, si vous avez aimĂ© L’affaire PĂ©lican et La firme, allez-y !

Pour finir, je tiens Ă  remercier trĂšs chaleureusement les Ă©ditions JC LattĂšs ainsi que NetGalley de m’avoir fait confiance en me permettant de dĂ©couvrir ce titre.

2 commentaires sur “Les imposteurs, de John Grisham

  1. Les frais de scolaritĂ©… je planche dessus en cours en ce moment ! Le dernier et seul Grisham que j’ai jamais lu c’est Les partenaires qui m’avait bien plu… il faudrait que je fouille dans la bibliothĂšque familiale ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je savais qu’ils Ă©taient incroyablement Ă©levĂ©s mais j’avoue que je m’Ă©tais arrĂȘtĂ©e lĂ . C’est un vrai cauchemar pour les Ă©tudiants lĂ  bas! Pour Grisham, j’avoue que je vais sĂ»rement relire La firme, pour voir si ce sont mes goĂ»ts qui ont changĂ©s ou si ça vient de ce livre-lĂ  en particulier

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s