Novecento: pianiste, de Alessandro Baricco

📚 Résumé :

Né lors d’une traversée, Novecento, à trente ans, n’a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l’Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d’un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n’appartient qu’à lui : la musique de l’Océan dont l’écho se répand dans tous les ports.

Sous la forme d’un monologue poétique, Baricco allie l’enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses.

🖋 Mon avis :

Vous entendez ? Mais si, écoutez bien… C’est Novecento. Il joue. Il joue sur un piano, sur l’océan. Il joue sa musique à lui, celle d’une vie passée sur un bateau, une musique bercée par les vagues et nourrie par un monde sur lequel il n’a jamais mis les pieds. Novecento c’est une fable, une histoire. Celle d’un homme né en mer et qui ne connaîtra qu’elle. L’histoire d’un pianiste incroyable qui ne saura du monde que ce que d’autres lui auront raconté. Et vous savez quoi? Pour peu que vous tendiez l’oreille, vous voudrez le connaître vous aussi.

C’est un très court roman sous la forme d’un monologue, une poésie de quelques dizaines de page. C’est concentré. C’est beau. Novecento, on fait plus que le lire, on l’écoute avec les yeux.

Alors, qu’attendez-vous? Prenez votre billet en 3ème classe et montez à bord du Virginian, vous ne regretterez pas la traversée. Et si le cÅ“ur vous en dit, regardez aussi son adaptation cinématographique, La légende du pianiste sur l’océan. Et un jour, peut-être, vous aussi vous raconterez cette histoire: « Il était une fois un bébé, un bateau, l’océan et un piano… »

2 commentaires sur “Novecento: pianiste, de Alessandro Baricco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s